Search
  • NEREIDES Group

Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon met le luxe au service de la philanthropie

24.02.2021 by L'Officiel Paris. CLICK HERE TO READ THE ARTICLE ON L'OFFICIEL PARIS.


Le Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon, fondateur de la maison de haute couture NEREIDES Place Vendôme et de la fondation caritative NEREIDES FOUNDATION, dévoile son nouveau projet, #NereidesForAfrica, alliant le luxe à la philanthropie.

Prince Nereides Antonio Giamundo De Bourbon, founder of NEREIDES Paris et NEREIDES FOUNDATION. Photographie par Lello Ammirati.


La toute première mission de la fondation concerne la protection des personnes atteintes d’albinisme en Afrique. Depuis des années, les personnes avec l’albinisme sont en danger et ils sont victimes de discriminations, pauvreté et persécution. La nouvelle campagne publicitaire de haute couture NEREIDES avec la mannequin Bapé Sunshine témoigne de la volonté du ‘Prince Artiste’ de diffuser un message de beauté universelle et de sensibilisation en thème d’inclusion et de diversité. La mannequin Bapé Sunshine photographiée dans l’atelier décoré par l’architecte Olivier Berni par le photographe de mode Lello Ammirati, Directeur Créatif Globale au sein du groupe NEREIDES depuis sa fondation, incarne l’esprit d’élégance et de légèreté qui caractérisent les créations de haute couture NEREIDES. La mannequin Bapé Sunshine, qui soutient le projet #NereidesForAfrica, témoigne les valeurs partagées avec la maison NEREIDES : « Je ne suis pas albinos, je suis Bapé. Une femme créative dotée de multiples talents et qualités. J’explique ce qu’est l’albinisme via ma chaîne Youtube ‘Baps Sunshine’ et je soutiens la Fondation NEREIDES qui agit en ce sens. Mannequin à mes heures choisies, j’aime découvrir et faire découvrir des pièces de toute beauté ».

La mannequin Bapé Sunshine pour NEREIDES Haute Couture.

Photographie par Lello Ammirati.

En 2020, le Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon, toujours sensible en thème de défense des droits de l’homme et de la diversité, a cofondé une deuxième fondation en Sénégal, FASA FOUNDATION (Fondation pour les personnes vivant avec l’albinisme en Sénégal et en Afrique) avec son amie et partenaire en affaires historique Mila Anufrieva et Mouhamadou Bamba Diop, déjà militant pour l’albinisme depuis des années. La rencontre entre le Prince Nereides de Bourbon et Mila Anufrieva qui a eu lieux depuis les années ’90, a donné vie à un mariage philanthropique avec un projet caritatif très ambitieux. « Depuis des années, je collabore avec Mila Anufrieva à des différents projets mode et pas seulement, en France comme à l’étranger. Au fil du temps, j’ai développé des nombreux projets philanthropiques à côté de mes activités professionnelles. J’ai appris à connaître l’albinisme en Afrique et les défis qui concernent les personnes vivant avec l’albinisme. L’année dernière, après six ans d’aller-retour en Afrique et des plusieurs projets déjà réalisés, Mila m’a communiqué de vouloir s’installer définitivement en Sénégal. Mila s’est toujours prodiguée pour l’Afrique et, grâce à son expérience, j’ai appris à connaître un peuple magnifique mais qui a besoin de beaucoup de support. En 2021, l’être né avec l’albinisme en Afrique signifie être condamné à un destin cruel qui trop souvent se traduit dans une vie de marginalisation de la société. Les personnes avec l’albinisme ne sont pas seulement très fragiles physiquement mais ils sont également obligés à se cacher, à se défendre, et ils ne peuvent pas vivre une vie comme les autres. La mode et le luxe ne doivent pas être aveugles aux besoins des communautés défavorisées. Au contraire, nous devons agir avec amour et générosité pour la protection des autres moins chanceux. J’ai cofondé la fondation FASA en Sénégal avec Mila Anufrieva et Mouhamadou Bamba Diop motivé par une volonté sincère de contribuer à la survie d’un peuple en marge de la société. Le sourire bienveillant, qui est toujours affiché sur le visage de ces personnes aimables et malheureuses, nous oblige à ouvrir nos yeux », a déclaré Nereides.

Mila Anufrieva, cofondatrice de la fondation FASA et déjà fondatrice de la fondation Mila for Africa depuis des années a déclaré : « Après autant d’années passées dans le luxe, les défilés, les fêtes, je me suis rendue compte qu’il fallait changer de chemin et passer à une nouvelle vie. J’ai placé le besoin des autres avant le mien et j’ai décidé de déménager en Afrique. La communauté des personnes vivant avec l’albinisme est très en danger, plus que les autres africains. Dans plusieurs zones d’Afrique, les personnes avec l’albinisme sont chassées et ils doivent se cacher. S’ils ne meurent pas à cause des rituels macabres dont ils sont toujours victimes, ils meurent de cancer. Ils vivent en marge de la société. Ils ne peuvent pas manger, ils n’ont même pas un support médical approprié à leur besoin. Inutile de parler de l’instruction. En 2021 l’éducation en Afrique est un privilège qui est destinés à très peu de monde. Mais ce qui me choque le plus, c’est que personne ne se mobilise. Ils existent des fondations mais qui ne fonctionnent pas. Il y a une manque d’implication globale et il y a surtout besoin de ressources financières régulières ».

Victime de discrimination et d’exclusion à l’égard des personnes atteintes d’albinisme depuis sa jeunesse, Mouhamadou Bamba DIOP, cofondateur de FASA FOUNDATION, en a tiré une force qui lui vaut le mérite et la reconnaissance auprès des siens dans le monde du social et de l’humanitaire. Pour combattre la cause de l’albinisme et les supporter en leur fournissant dons alimentaires et produits médicaux, facilitant l’accès aux soins médicaux et à l’éducation. En 1997, il avait déjà fondé l’ANAS (Association Nationales de l’Albinisme au Sénégal) afin de faire valoir les droits de toute personne vivant avec l’albinisme au Sénégal. Il a étudié aux États-Unis où il a été guéri d’un cancer de la peau et il a fait de nombreuses recherches sur l’albinisme. De retour au Sénégal, il a travaillé directement en partenariat avec diverses agences gouvernementales, ONG nationales et dans le département informatique du gouvernement sénégalais. Pendant la période de quarantaine de la Covid19 en mars 2020, les conditions d’albinisme au Sénégal sont devenues beaucoup plus difficiles et leurs conditions de pauvreté ont augmentées. A cet effet, Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon, Mila Anufrieva, et Mouhamadou Bamba DIOP ont décidé de joindre leurs efforts pour recueillir des fonds dans le monde entier pour être en mesure d’aider les personnes vivant avec l’albinisme en Afrique. Suite à ces échanges, la fondation FASA a été créée en Juillet 2020 pour défendre le droit, la dignité et l’inclusion des albinos au sein de la société africaine.


En Septembre 2020, le Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon a organisé un événement mémorable à l’occasion du Festival de Venise en Italie avec des invités d’exception dont l’actrice Cate Blanchett et l’acteur Diego Boneta et avec le support des membres des Golden Globes et de Valentina Castellani, fondatrice de Quinn Studios Los Angeles. L’événement a constitué le point de départ de nouvelles activités philanthropiques et des événements caritatifs de la Fondation NEREIDES, une division du groupe NEREIDES dont les piliers sont inspirés par les principes qui constituent la République française, dont la liberté, l’égalité et la fraternité. « J’ai constitué la fondation NEREIDES pour des différentes missions dont la liberté d’expression, la recherche scientifique, l’accès à l’instruction, la protection de l’environnement et la protection des droits de l’homme dont le droit à la vie, le droit à l’affirmation de soi, le droit à l’information et, plus en détail, l’accès à une assistance médicale, l’autonomisation des femmes, la suppression de la peine capitale et de toute forme de torture et la défense des droits LGBT. Nous sommes responsables de notre société et nous avons besoin les uns des autres ».

Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon avec Cate Blanchett et Diego Boneta. Photographie par Lello Ammirati.


La fondation FASA est toujours mobilisée pour la distribution de nourritures et médicaments aux personnes vivant avec l’albinisme au Sénégal et en Afrique. La fondation a également planifié la construction de plusieurs centres d’accueil en Afrique à partir du Sénégal.

« Depuis quelques mois, au même temps que la distribution des biens de premières nécessités, la fondation FASA a déjà démarré la construction d’un tout premier centre d’accueil dans la ville de Thiès en Sénégal. Le centre accueillera bientôt une centaine d’enfants avec l’albinisme, une petite école et une assistance médicale avec des docteurs et des infirmières locaux qui se portent volontaires. Nous avons besoin de donations, de la générosité des gens plus aisés et de diffuser les informations qui concernent les personnes vivant avec l’albinisme. Nous souhaitons ouvrir plusieurs centres d’accueil pour que les moins chanceux puissent bénéficier d’une assistance personnelle et médicale adaptée à leurs besoins », a déclaré le Prince Nereides Antonio Giamundo de Bourbon.

Pour plus d’information, et pour offrir un don, veuillez visiter le site www.nereidesgroupo.com/foundation ou www.fasafoundation.com .

Instagram :

@nereidesgroup @nereidesfoundation








0 views0 comments